Comment devenir entrepreneur 2ème parti

Comment devenir entrepreneur 2ème parti

Définir vos fondations

 

Réfléchissez à une bonne idée. 

La plupart des entreprises commencent par une idée convaincante: qu’il s’agisse d’un service, d’un produit qui faciliterait la vie ou de quelque chose qui combine les deux.

Le monde des affaires regorge de bonnes idées (et de nombreuses moins bonnes). 

Ce qui distinguera le vôtre est de savoir si vous pouvez trouver un créneau à combler. 

Vous n’avez pas nécessairement besoin de faire quelque chose de révolutionnaire ou de nouveau pour réussir. 

Vous devez juste être meilleur et avoir quelque chose de mieux que vos concurrents. 

Vous aurez probablement plus de succès si vous faites quelque chose que vous connaissez et que vous aimez. 

Adopter une programmation informatique peut rendre votre entreprise très commercialisable, mais si votre cœur n’y est pas, vous n’aurez pas l’énergie nécessaire pour vous maintenir. 

Si vous ne parvenez pas à vous faire une idée, dressez une liste d’éléments relatifs à votre marché cible, tels que les lieux d’achat et les choses qu’ils achètent. 

Réduisez la liste à environ trois articles en gardant à l’esprit le coût, le temps de fabrication et la popularité. 

Trouvez le produit le plus simple et le plus réaliste que vous puissiez offrir.

 

Faites des recherches sur votre marché. 

Pour créer une entreprise, il est essentiel de savoir s’il existe une demande pour votre produit ou service. 

Est-ce que vous pouvez offrir quelque chose qui ne se fait pas aussi bien que cela pourrait être? 

Est-ce un besoin qui n’a pas assez d’offre pour supporter la demande? 

Il existe de nombreuses sources d’informations gratuites sur le secteur. 

Recherchez en ligne les associations industrielles et commerciales de votre marché cible et lisez les articles et les communiqués de presse qu’elles publient. 

Vous pouvez également obtenir des informations démographiques précieuses à partir des données du recensement. 

La chambre des commerces dispose d’un site Web contenant d’excellentes suggestions de services et conseils aux entreprises, de réaliser des études de marché, sur des études et prises de positions, gérer et développer votre entreprise… 

C’est une source précieuse d’informations fiables si vous démarrez une entreprise.

 

Créer sa boite pour les nuls

 

 

Parlez à des clients potentiels. 

Vous pouvez avoir le meilleur produit ou service au monde, mais si personne ne veut vous payer pour cela, votre entreprise s’effondrera et terminera en faillite. 

Parler aux autres vous aidera également à vous préparer à convaincre les investisseurs.

Demandez des commentaires honnêtes lorsque vous parlez à des clients potentiels. 

Vos amis peuvent essayer d’être gentils avec vous lorsque vous proposez votre idée, mais un retour critique soulignant des faiblesses ou des problèmes sera beaucoup plus utile, même si ce n’est pas toujours facile à entendre.

 

Déterminez ce que vous pouvez risquer. 

L’entrepreneuriat est toujours un jeu de risque et de récompense, mais le risque est souvent plus grand (surtout au début). 

Faites l’inventaire de tous vos actifs et calculez combien d’argent (aussi de temps et d’énergie) vous avez réellement à investir. 

En plus d’examiner votre épargne, votre crédit et vos autres sources de capital, déterminez combien de temps vous pouvez vous permettre de faire un profit. 

Les petites entreprises sont rarement rentables immédiatement; pouvez-vous vous permettre de ne pas toucher un salaire pendant plusieurs mois, voire quelques années?

 

Comprendre l’idée de «perte acceptable. 

Selon Forbes, la «perte acceptable» est l’idée que vous devez d’abord déterminer les inconvénients de votre entreprise, puis investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre si votre entreprise se révèle différente de celle que vous espériez. . 

Cela limite l’ampleur de l’échec si votre entreprise ne fonctionne pas.

 

Engagez-vous à atteindre un objectif et non un plan. 

L’un des aspects les plus importants pour devenir entrepreneur est la flexibilité. 

Vous ne pouvez pas tout contrôler de votre entreprise et l’adaptation est essentielle à la survie. 

Si vous êtes trop engagé dans un plan, vous pouvez vous saboter. [13]

 

 

3ème Partie → 

 

Vous pouvez lire ou relire la 1ère pari ici …

 

 

 

fafa zafafa votre réussite

 

 

P.S : Laissez un commentaire en bas de page. Ce site est en DoFollow et utilise le plugin CommentLuv. 

Flèche

 

Si cet article vous a plu et vous pensez que cela peut intéresser d’autres personnes, cliquez sur “j’aime” et partagez-le.

Merci cela me fera plaisir ?

Laisser un commentaire